• claude

«  L'autre Rimbaud » de David Le Bailly

Mis à jour : sept. 11


"Le mensonge est le ciment de la famille". C'est ce que David Le Bailly nous dit dans "L'autre Rimbaud" en abordant les étapes importantes de la vie de la famille d'Arthur Rimbaud du point de vue de Frédéric, le frère aîné rejeté, le "sans-voix rayé de la mémoire collective".


Car c'est bien de la mémoire collective que Frédéric Rimbaud a disparu. Pourquoi, sur la célèbre photo prise en 1866 le jour où les deux frères posent en communiants, Frédéric a été effacé du cliché ? Quand, en 1922, paraissent les œuvres complètes d'Arthur Rimbaud (Editions La Banderole), les lecteurs y découvrent une photo truquée. Seul pose le poète, retouché !

"En quoi était-il gênant, ce frère ? Pourquoi l'éliminer ainsi ?" "Ce conducteur d'omnibus de la gare d'Attigny à l'hôtel d'Attigny", si fusionnel avec son frère dans ses jeunes années...


Pour tenter de briser le silence du bloc familial cimenté autour de la mère castratrice et de la sœur aigrie ; pour rappeler son existence aux biographes qui l'ont souvent ignoré ou traité de "pauvre diable mal équilibré" (Ainsi Yves Bonnefoy, Henri Troyat ou Victor Segalen ...) ; pour pouvoir reconstituer des pans de vie de ce frère "gênant" ; l'auteur/narrateur va creuser, fouiller dans les interstices des archives familiales, s'aventurer sur les terres natales des Rimbaud, à Charleville-Mézières et à Roche dans la vallée de l'Aisne, interroger les descendants du poète, dont Jacqueline Rimbaud, l'arrière petite fille de Frédéric Rimbaud, contacter l'association "Les amis de Rimbaud", décrypter les arrêts de la cour d'appel de Nancy récapitulant les étapes du conflit entre Frédéric et sa mère...


C'est par petites touches que le narrateur/auteur va réussir son pari : Faire comprendre pourquoi et comment le frère du poète a bel et bien disparu de la mémoire collective. En mêlant la réalité à la fiction c'est un "roman singulier", comme le décrit l'éditeur "L'iconoclaste" en 4e de couverture, qui s'offre à nous. La structure du roman est constituée de séquences alternant la fiction et l'enquête menée par l'auteur/narrateur. Par ailleurs, le roman aborde en filigrane une autre thème quand l'auteur nous confie qu'il est fils unique et donc ignorant du type de relations que peuvent avoir les frères Rimbaud si proches en âge. Le syndrome de l'enfant unique est évoqué avec subtilité.

Et puis, sans le vouloir - ou en le voulant - c'est le portrait d'Athur qui se dessine aussi. Un portrait par contamination, sans concession, du poète maudit.


Ce livre se lit comme un roman d'aventures avec un héros oublié, Frédéric, un autre absent, Arthur, et des personnages secondaires confrontés à des situations effrayantes qu'ils créent et surmontent sans état d'âme.

Merci à David Le Bailly, grand reporter à l'Obs, lauréat, entre autres, du Prix Nimier en 2014 pour "La captive de Mitterrand", d'avoir osé s'aventurer sur les traces de "L'autre Rimbaud".


Editions L'iconoclaste

60 vues

Association Les Automn'Halles

533, chemin de la Mogeire

34200 Sète, Occitanie, France

  • Facebook Social Icon

Facebook