Invités aux rencontres                                

MONA AZZAM

Mona Azzam .jpg

Professeur de lettres vivant dans la région de Montpellier, Mona Azzam est l’auteur de plusieurs romans dont Dans le silence des mots chuchotés en 2018 et Nous nous sommes tant aimés en 2019 aux éd. La Trace. Le sablier des mots sort aux éd. Vibration en février 2020.

En août 2020, elle publie Ulysse a dit…  aux éd. La Trace 

De la Côte d’Ivoire à Beyrouth, les mots pour elle sont une patrie autre, en perpétuelle re-création.

Ulysse a dit...un roman sur la condition des migrants en mer Méditerranée.

CHRISTIAN CHAVASSIEUX

chavassieux.jpg

Le Roannais Christian Chavassieux, auteur protéiforme, grand amateur de science-fiction, publie depuis une dizaine d’années des romans, des essais, de la poésie, des chroniques d’art et du théâtre tout en étant scénographe, illustrateur, auteur de BD et de films de court métrage.

Son dernier roman, Noir canicule, nous entraîne au cœur de cet été caniculaire où se croisent en lieu clos des destins improbables. Son écriture ciselée capte les sentiments ambivalents et les pensées ambiguës des personnages dans une atmosphère pesante où le lecteur n’a aucune idée du drame qui se noue sous ses yeux.

FABIENNE DESSEUX

Fabienne Desseux .jpg

Fabienne Desseux, journaliste, est connue surtout pour Virée, journal d’une chômeuse, De Borée, son témoignage après avoir été licenciée économique d’une radio associative.

Elle sort fin 2019 chez Iconovox, un livre d’entretiens Traits engagés - Les dessinateurs de presse parlent de leur métier. On connaît leur trait, leur humour, leur engagement, mais leur parole est rare.

Les attentats contre Charlie Hebdo ont changé la donne, sous les pressions économiques, du politiquement correct, des réseaux sociaux où se déchaîne parfois la haine, les dessinateurs ont perdu de leur superbe. Quatorze ont accepté de témoigner, c’est passionnant.

PATRICIA DE FIGUEIRÉDO

Patricia de Figueiredo-@LaurenceGuenoun.

 Après des études à l’Institut français de presse, Patricia de Figueirédo devient journaliste, puis attachée de presse, et s’occupe désormais de la communication de l’association Culture Papier. Elle a publié un roman pour enfants chez Bayard jeunesse.

Après Les enfants des ténèbres rouges (Edilivre, 2014), Vous n’aurez pas mes cendres ! est son deuxième roman. Une mise en scène imaginée par un dramaturge vieillissant en perte de notoriété de la visite à Chateaubriand d’Emile de Girardin, grand inventeur de la presse moderne au XIXe. Duel ponctué d’échanges vifs, de confrontations animées et brillantes, un voyage tourbillonnant dans l’espace et le temps, mêlant réel et imaginaire, rêve et réalité, hallucination et lucidité, questionnant aussi le thème de la création théâtrale.

YASMINE KHLAT

Yasmine_Khlat_©_Albert_Yaghobzadeh_.jpg

Yasmine Khlat, née en 1959 à Ismaïlia (Égypte) dans une famille libanaise, est romancière, actrice et réalisatrice. Depuis 1986, elle vit à Paris et se consacre à l’écriture.

Après Egypte 51 en 2019, son dernier roman, Cet amour, que les éditions Elyzad publient en 2020

met en scène une femme atteinte de troubles obsessionnels compulsifs. Nous assistons à un long entretien téléphonique avec un psychiatre dont elle a entendu la voix à la radio. Très rapidement, une relation particulière s'installe entre ces deux personnes à travers leurs échanges. « De ce huis clos impossible surgit une bulle d'humanité et de douceur ».

OLIVIER MARTINELLI

Martinelli.jpg

Olivier Martinelli est né à Marseille en 1967. Depuis 2003, il vit à Sète et y enseigne les mathématiques au collège Paul-Valéry où il fut élève.

Auteur de plusieurs romans et de nombreuses nouvelles, il a été lauréat du prix des Lecteurs de Deauville en 2012 avec La nuit ne dure pas et a obtenu le prix de la ZEC avec L’Ombre des années sereines en 2016. L’Homme de miel en 2017 a été "coup de coeur" de quarante librairies.

En 2019, il publie Mes nuits apaches (Robert Laffont). Le Livre des Purs sort en 2020 chez Leha Editions.

FLORENCE MONFERRAN

Florence Monferran @ Ivan Monti .jpg

Historienne, universitaire un temps, aujourd’hui vigneronne à Mireval, Florence Monferran nous offre une passionnante histoire du muscat à petits grains de Pline l’Ancien à nos jours en passant par Arnaud de Villeneuve, médecin des rois d’Aragon qui préconise le muscat pour éliminer « les mauvaises humeurs ».

Ce grand vin historique aux arômes puissants et la robe d’or, prisé d’Héraclès dit la légende, nous est conté dans une langue aussi vigoureuse que les ceps qui s’accrochent à la Gardiole.

VIOLAINE VÉRITÉ

Violaine Vérité.jpg

Comédienne vivant à Sète, co-fondatrice du P’tit Denfert et de la Compagnie Le grain de la voix, Violaine poursuit depuis quelques années sa recherche dans le domaine du théâtre récit, appuyé sur la littérature féminine, autour de la thématique des destins de femmes.

-

HADRIEN BELS

Marseille, ses vieux quartiers, ses nouveaux bobos. Un premier roman drôle et acide à la langue ultra-contemporaine. Né en 1979, Hadrien Bels a grandi dans la cité phocéenne Il est vidéaste et réalisateur. Cinq dans tes yeux est publié chez L'Iconoclaste.

«  Marseille, je la trouve belle comme ça. Avec ses mots simples et ses manières de filles des rues. » 

GÉRARD CORPORON

Gérard_Corporon_©_Véronique_Phitoussi

Acteur réalisateur bien connu des Sétois pour avoir réalisé nombre de sujets pour la ville de Sète dont Escale à Sète, la Saint-Louis … Il joue le rôle du journaliste caméraman dans Mektoub, my love d’Abdellatif Kechiche en 2016.

Ses courts métrages CheyenneD’une rive à l’autreLe dernier trait ont été primés dans plusieurs festivals nationaux et internationaux.

CAROLINE
DORKA-FENECH

Caroline Dorka-Fenech.jpg

Née en 1975, Caroline Dorka-Fenech, diplômée de Lettres modernes et de l’Atelier scénario de la FEMIS, a travaillé comme lectrice de scénarios et enseignante. Rosa dolorosa, son premier roman, est le fruit d’un travail de dix ans. 

Sombre et lumineux, nourri d’images organiques, charnelles, poétiques, ce livre retrace le parcours d’une mater dolorosa dans le Vieux-Nice, cherchant à prouver l’innocence de son fils arrêté pour meurtre. Jusqu’où l’amour maternel peut-il conduire ?

FRÉDÉRIQUE GERMANAUD

germanaud-frederique.jpg

Après avoir exercé le métier de juriste pendant une vingtaine d'années, Frédérique Germanaud quitte tout travail salarié pour se consacrer à l'écriture. Elle publie d'abord des textes courts en revue, puis un premier recueil intitulé

La chambre d'écho, aux éditions de l'Escampette en 2012.

Depuis, une dizaine de titres ont paru. Elle a par ailleurs une activité de plasticienne et a collaboré avec de nombreux artistes, peintres, danseurs, musiciens. Dos au soleil est publié par les Éditions Le Réalgar en 2019. 

Dans un récit documenté que balisent les traversées successives de la Méditerranée, ce sont lieux de vie, douleur de l’exil et Algérie d’aujourd’hui qui se mêlent dans la quête d’une vérité émancipatrice du passé. Cependant, l'auteure ajoute «  Ce n'est pas un travail scientifique ou historique que j'ai entrepris, mais une opération alchimique sur une matière rétive. » 

DAVID LE BAILLY

David_Le_Bailly_©_Alcock_.jpg

David Le Bailly est grand reporter à l’Obs. Son roman-enquête La captive de Mitterrand publié en 2014 chez Stock a été récompensé par le prix Roger-Nimier.

L’autre Rimbaud, « roman singulier où la fiction se mêle à l’enquête », a germé dans l’esprit de l’écrivain lorsqu’il découvre l’existence volontairement gommée de la mémoire collective du frère d’Arthur, le « poète maudit ». L’auteur entreprend la résurrection de ce « frère maudit ». 

CAROLE MARTINEZ

Carole_Martinez©_F._Mantovani_.jpg

Carole Martinez est une écrivaine qui compte dans le paysage littéraire français ; son premier roman, Le Cœur cousu, sorti discrètement en février 2007, reçoit par la suite de nombreux prix. Son deuxième roman, Du domaine des Murmures en 2011, est nommé pour le prix Goncourt

et fort de son succès critique et public, elle obtient le prix Goncourt des lycéens 2011. Les Roses fauves 

parues fin août 2020 nous plongent dans un monde merveilleux où le conte se mêle au réel. « Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés ? » s’interroge l’auteur.

FRANÇOIS REYNAERT

François_Reynaert_©_DR_.jpg

« Je suis, en quelque sorte, un reporter à remonter le temps » dixit François Reynaert. Cet écrivain journaliste qui a tenu dans l’Obs une chronique intitulée Passé-Présent adore remonter l’histoire, et remettre les pendules à l’heure avec un humour inimitable.

C’est ce qu’il a fait dans Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises et avec son dernier livre Voyage en Europe de Charlemagne à nos jours, Fayard, une promenade décapante inoubliable.

MICHEL BREL

Brel.jpg

Le Sétois Michel Brel, un « Pointu », est impliqué dans l’écologie de l’étang de Thau. Il a publié un calendrier orné de photographies de l’île singulière exposées en 2019 au Canada et aux États-Unis. Il présente son tout dernier album Mon tour de Sète en 7 jours.

.

FANNY COTTENÇON

Fanny Cottençon est comédienne. Après avoir suivi les cours de Blanche Salant, elle a eu à cœur de s’exprimer dans toutes les disciplines, le théâtre bien sûr, qui est « sa maison », mais aussi le cinéma, la télévision, la radio, les lectures publiques…

Au cinéma, le public la remarque dans les comédies de Francis Perrin.  Elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle dans le film L’Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre, d’après le roman Le Locataire de Georges Simenon.

Elle a enchaîné au théâtre de nombreuses pièces de Gorki, Boulgakov, Schisgal, Bergman, Zeller, Ionesco et plus récemment On ne se mentira jamais d'Éric Assous et Petits crimes conjugaux d’Éric Emmanuel Schmitt.

En 2000, elle a créé en langue française Les monologues du vagin mis en scène par Tilly.

Bref, « un amour du métier de comédienne jamais inassouvi ».

EUGÈNE ÉBODÉ

Eugène Ébolé .jpg

Eugène Ébodé, profondément marqué par son errance au cœur de son pays d’origine, le Cameroun, enseigne dans le Gard tout en publiant des romans, des contes, des nouvelles et des essais. 

Le balcon de Dieu, son dernier roman, conte l’histoire d’une sorte de confinement où un couple de jeunes mariés sud-africains un peu candides se retrouve reclus à cause d’un cyclone au cœur de la misère des bidonvilles de Mayotte. Délivrés, ils y retourneront plus tard pour s’impliquer dans la vie locale et tenter d’abattre les montagnes d’insécurité, de délabrement et de pauvreté sous la plume acerbe et poétique de l’auteur.

JADD HILAL

Jadd_Hilal_©_DR_.jpg

D’origine libano-palestinienne, Jadd Hilal est né en France en 1987 et vit à Paris, où il est professeur de lettres et chargé d’enseignement à l’université Sorbonne Nouvelle. Après un premier roman Des ailes au loin, récompensé par de nombreux prix, Une baignoire dans le désert est son deuxième roman.

Un petit format très intense où un enfant, confronté à la guerre, voit sa vie basculer dans la solitude et la violence. Sous forme de conte poétique initiatique commence le parcours de l’enfant pris entre deux feux, entre ville et désert, enfance et âge adulte, imaginaire et réalité. 

STÉPHANE MALANDRIN

Malandrin.jpg

Stéphane Malandrin, né en 1969 à Paris, est romancier, auteur de littérature jeunesse, scénariste et réalisateur français. Il habite Bruxelles. 
En 2009, il a co-écrit et

co-réalisé, avec son frère Guillaume, leur premier film : Où est la main de l’homme sans tête.

Après un premier roman à grande résonance Le Mangeur de livres (Seuil 2019), il publie cette année Je suis le fils de Beethoven, toujours au Seuil, un conte fantastique où le réalisme magique joue avec l’imagination et l’inventivité créatrice.

PATRICK MISSE

Patrick Misse .jpg

Patrick Misse est né à Oran en 1956. Rapatrié à Béziers, il se passionne dès l’enfance pour la lecture et la narration d’anecdotes humoristiques. Interne des hôpitaux, médecin ophtalmologiste, lauréat de la Faculté de Montpellier, Prix de thèse Fontaine et Midi Libre,

il s’est installé à Sète, sa ville de coeur, où il exerce depuis plusieurs années. Les circonstances de la vie l’ont amené à s’intéresser à des enfants incompris, souvent en souffrance, injustement rejetés. Intervenant dans des congrès, il a recueilli des témoignages poignants qui seront à l’origine des Parias d’Aubenas, un premier roman dont les héros sont ces enfants dits « précoces », puis, épris, comme lui de justice et de panache, à s’emparer de Cyrano, en théâtre et en prose, pour mieux combattre la laideur du monde.

RODOLPHE URBS 

Urbs.jpeg

Rodolphe Urbs exerce son humour acide dans Le Canard enchaîné et dans Sud Ouest ; il a aussi créé à Bordeaux la librairie « La Mauvaise Réputation ». Avec son trait « lignes rapides », ses influences Luz et Charb, Urbs est très réactif.

En 2002, il a comme un flash « Je crois qu’à part le Pape et ma mère, aujourd’hui, tout le monde est tatoué », mais c’est peut-être cette référence à Willem qui le défini le mieux « Normalement dans les pays on tue les dessinateurs, alors on est enfin un pays normal ».

Depuis Charlie effectivement beaucoup de choses ont changé.

Association Les Automn'Halles

533, chemin de la Mogeire

34200 Sète, Occitanie, France

  • Facebook Social Icon

Facebook